Vélorution Universelle : Nancy - Maxéville 2017 Contact

Kenavo

- Yann de Paris, Gaël de Pontivy et Peter de l’Arkansas, primos-arrivants sous la pluie (« Kervagor n’existe pas, je répète Kervagor n’existe pas, rendez-vous annulé »)
- Olivier Théron conduisant consciencieusement une Ford Mondeo tractée par des esclaves
- 100 vélorutionnaires trempés de pluie et de sueur dans 60 m² de musique et de bières
- 25 m² de dortoir sous 25 paires de chaussettes sales qui ne sèchent pas
- une fricassée de 12 merluchons de Pera, pêcheur Concarnois-Catalan
- la côte de beg-menez
- « Concarneau über à l’ouest »
- le Maire de Concarneau, qui passe devant l’atelier du marché en voiture et au téléphone
- des toilettes avec et sans siège
- des drapeaux sur vélo à tous les coins de rue
- J-P qui ramène des palettes en pleine nuit pour faire du feu
- Réginald qui ventile son ordinateur avec une pompe à pied
- 500 m de file de voitures après 3 tours de ronds-points
- Léon en panne de démonte-cassette qui préfère aller se coucher
- Abel qui refait la queue pour le reste de chili

Vendredi

Samedi

Dimanche

Merci à tous de votre participation

La presse est unanime !

Des photos :

- photos de lulucie fer - 1, lulucifer@no-log.org
- photos de lulucie fer - 2, lulucifer@no-log.org
- photos de Anne-Lise Millan-Brun, annelisemillanbrun@gmail.com
- photos de Manuel, manudjam@wanadoo.fr
- photos de Francine et Claude, cauve.voldoire@free.fr

La Vélorution ne s’arrête jamais, et repart vers Marseille pour fêter son universalité.


cliquer ici pour le programme qui a été fait

cliquer ici pour le trajet vélo Nantes - Concarneau et la dernière étape du Paris - Concarneau qu’ils ont fait

Ami-e-s cyclistes de tous horizons, cette année la Vélorution était Universelle à... Concarneau !

Vous êtes venu déferler avec nous et recouvrir l’asphalte breton d’une vague vélocypédique !

Télécharger ici l’affiche

La Vélorution est une invitation à se déplacer ensemble à vélo sur la voie publique, où chacun prend ses responsabilités.

C’est-à-dire :
- passer un moment convivial autour de la culture du vélo
- constituer le trafic (et non l’empêcher d’être fluide comme on l’entend parfois)
- démontrer que le vélo est un objet parfait pour tisser des liens sociaux, au contraire des voitures
- permettre aux cyclistes néophytes de faire une première expérience agréable et sécurisante du vélo urbain
- faire preuve de responsabilité envers les choses (vivantes ou non) qui nous entourent
- contester une approche uni-directionnelle des politiques publiques en faveur du moteur et de sa dépendance à l’énergie.

La Vélorution est une illustration du principe de la masse critique.

Pourquoi à Concarneau ?

Portfolio

affiche A4 affiche A5
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du siteRSS